L’hygiène alimentaire, une nécessité pour le restaurateur

Un restaurateur qui veut ouvrir un restaurant traditionnel ou moderne de type rapide est obligé de se former en hygiène alimentaire pour pouvoir faire son activité de restaurateur. C’est le décret numéro 2011-731 du 24 juin 2011 qui régit cette formation en hygiène alimentaire et le gérant ou une autre personne travaillant avec lui doit suivre cette formation qui est une obligation aux yeux de la loi du 1er Octobre 2012. Il est à noter que ce stage en hygiène alimentaire a pour objectif de permettre au restaurateur de pouvoir gérer et organiser l’activité de son établissement dans le respect des normes de législation sanitaire et des conditions d’hygiène pour la prévention de la renommée de son restaurant.

Le stage d’hygiène alimentaire couvre le restaurateur lors des inspections

La formation dure 2 jours et est dispensée par un organisme de formation ayant eu l’agrément du Ministère de l’Intérieur et du Ministère de l’Agriculture. Le formateur donne aux apprenants différents outils pédagogiques des CD et des supports de cours et des quiz d’évaluation qui sont des tests à faire durant la formation. En savoir plus sur le stage d’hygiène alimentaire et son contenu pour être plus informé sur le programme. Le restaurateur à l’issue de cette formation reçoit une attestation faisant foi de preuve lui permettant d’ouvrir son restaurant et il doit toujours le présenter lors des contrôles inopinés de l’inspecteur.

Le programme sur la formation d’hygiène alimentaire est très instructif pour le restaurateur

Il est dans l’intérêt du stagiaire de bien apprendre toutes les procédures de réglementation à respecter en restauration commerciale pour la bonne marche du restaurant en ayant connaissance de la responsabilité pénale et civile qui incombe à chacun et du bon suivi de la mise en place des actions prévues dans le Plan de Maîtrise sanitaire. Cliquez ici pour en connaitre davantage sur le détail du programme en hygiène alimentaire. A part cela pour que le restaurant fonctionne bien comme il faut, le restaurateur doit mettre en œuvre les Bonnes Pratiques d’Hygiène pour obtenir le résultat zéro défaut.

La formation vise à instaurer dans l’établissement le suivi des conditions d’hygiène conforme à la réglementation française et européenne en apprenant au restaurateur l’identification des dangers microbiens et les points critiques et mesures préventives, l’organisation et la gestion des stocks, les températures de cuisson, de refroidissement et de conservation, l’hygiène du personnel et des manipulations et surtout l’établissement d’un diagramme de suivi et de contrôle de fabrication HACCP.